Archives pour la catégorie ‘Tutoriels’

Facebook Vs Twitter : Les bonnes marches à suivre

25 November 2011 13:44

 

   

Plus besoin de les présenter, Facebook et Twitter sont aujourd’hui deux réseaux sociaux incontournables. Cependant, ce sont deux outils au fonctionnement et aux utilisations différentes.

Voici quelques conseils :

1– Par où commencer ?

Vos pages Twitter et Facebook sont-elles prêtes ? Dans un premier temps il s’agit de compléter et personnaliser vos pages pour que l’on puisse facilement vous identifier.

Sur Facebook :

-N’utilisez pas votre profil perso, créez dès maintenant une page fan.

-Complétez vos informations (Biographie, discographie, weblinks, vos influences etc…)

-Uploadez vos photos et vos vidéos. Pensez à choisir une photo de profil bien représentative, Facebook permet d’uploader des images en grand format profitez-en.

–Ajoutez l’application Zimbalam Player et mettez là en landing page. Ainsi vos fans ou futurs fans pourront écouter votre musique, regarder vos clips, avoir accès à vos news etc…

Cette opération permet réellement de booster votre présence sur Facebook.

-Créez des événements pour vos concerts ou promouvoir la sortie de vos albums.

Et sur Twitter :

-De même donnez des informations concises et renvoyez vos fans sur le site qui vous représente le mieux.

-Pensez à personnaliser votre background.

-Abonnez-vous à des pages qui ont les mêmes centres d’intérêts que vous pour assurer du trafic sur votre page (lorsque vous suivez quelqu’un sur Twitter, souvent la personne s’abonnera en retour).

Ne synchronisez pas votre page Twitter à votre page Facebook, il est important que celles-ci soient indépendantes l’une de l’autre.

Ce ne sont pas les mêmes utilisateurs donc vous devez parler de deux façons différentes.

En effet sur Facebook il y a trois fois plus d’utilisateurs et sur Twitter vous vous adressez à un public plus spécialisé, plus ” geek ” qui absorbe d’avantage d’infos. De plus les langages ne sont pas les mêmes sur ces deux réseaux (@, #, RT sur Twitter) et le nombre de caractères possibles dans un post est limité à 140 sur Twitter.

En moyenne vous pouvez aller jusqu’à 6/7 tweets par jour mais pas plus d’un post par jour sur Facebook.

Pour finir, cela pourra vous apporter plus de followers puisque ceux-ci auront la démarche de naviguer de votre page Facebook à votre page Twitter ou réciproquement pour obtenir plus d’informations sur vous (exemple : ‘’ Rejoignez également ma page Twitter ‘’).

2- Comment rédiger un bon post sur Twitter et sur Facebook ?

Qu’est-ce qu’un bon post ? C’est une publication qui retiendra l’attention des internautes, qui engagera votre public à interagir avec vous.

Sur Facebook un bon post est un post qui est liké, commenté et partagé.

Plus un post Facebook aura d’interactions (selon ces 3 critères) plus le prochain aura la chance d’apparaître dans les actualités à la une de vos fans et donc d’être vu,  de plus pour favoriser ces chances ne postez pas deux fois le même contenu.

Il est recommandé de faire des post courts avec des vidéos et des photos qui attirent d’avantage l’attention qu’un simple texte (selon Facebook elles engagent vos fans de 100% à 180% plus. http://ads.ak.facebook.com/ads/creative/Page-Publishing-Best-Practices-FS-2.pdf)

Postez régulièrement mais pas de façon abusive, trouvez le rythme qui vous convient.

Incitez vos fans à commenter en posant diverses questions du style ‘’ Qu’en pensez-vous ? ‘’

Il faut aussi tenir compte de la géolocalisation. Si votre post concerne un concert à Lyon par exemple, ne l’envoyez pas à vos fans du monde entier.

Sur Twitter un bon post est un post retweeté, cliqué et ayant obtenu des réponses.

Soyez donc le plus clair possible, résumez votre pensée correctement en peu de mots et publiez du contenu qui intéressera vos followers.

Il est intéressant d’utiliser des liens du type bit.ly pour raccourcir les URL et suivre le nombre de clics.

Enfin, à la différence de Facebook, vous pouvez publier plus souvent car Twitter transmet d’avantage la sensation de temps réel.

Exemple de bons posts : «  A votre avis, quel morceau de l’album devrait avoir un clip ? »

Exemple de mauvais posts : « Aujourd’hui, je suis content »

Il faut aussi savoir qu’il y a des horaires de post avantageux, notamment le soir puisque c’est à ce moment-là que les internautes sont en général le plus présents. Mais c’est aussi à vous de tester quand vos fans sont les plus présents.

3- Comment amener plus de fans sur vos pages ?

Essayez de repérer les autres groupes que vos fans suivent, afin de pouvoir établir une liste de nouveaux fans potentiels. Vous pouvez les inciter à vous suivre en postant un article sur les pages de ces groupes en question. Par exemple ‘’ Ecoutez le nouvel album de …  il est super ! ‘’. De plus vous pouvez mettre dans les mentions ‘’ j’aime ‘’ (situées à gauche de votre page) les différentes pages que vos fans ont aimées.

Faites en sorte que vos post retiennent l’attention pour que le bouche à oreille puisse se mettre en place autour de vos pages car un bon post signifie du partage qui vous amène ensuite du trafic et au final vous apporte de nouveaux followers. Pour cela soyez  drôle et sympathique afin d’établir une bonne communication entre les internautes et vous, enrichissez vos pages de posts instructifs et intéressants pour vos fans.

Par exemple les internautes adorent les concours, c’est un excellent moyen de faire gonfler votre nombre d’adeptes.

Vous pouvez  utiliser des procédés du style ‘’ A 2000 fans vous obtiendrez tous un titre en exclusivité ‘’ ceci est très efficace puisque vos fans vont par conséquent inviter leurs amis pour pouvoir obtenir ce titre.

             

4- Quelques règles à ne pas oublier :

Le but de Twitter et de Facebook n’est pas essentiellement de vendre mais avant tout de parler à vos fans et de rassembler le maximum d’internautes pour  établir une bonne communication et de donner une image positive ! Vous pouvez cependant partager vos news sans problème mais toujours dans le but d’établir un lien complice entre vous et vos fans.

Sur Twitter ne parlez pas constamment de vous car vos fans peuvent se lasser, par exemple sur 10 post le mieux est d’en prendre 2 pour parler de vos news et les 8 autres restants seront consacrés au dialogue avec la communauté en posant des questions ou en partageant du contenu qu’ils aiment.

Il est aussi important de fidéliser vos fans, pour cela vous pouvez leur offrir du contenu exclusif par exemple un titre gratuit, votre clip en avant-première, etc…

Vos fans viendront vous poser des questions régulièrement il est donc essentiel de leur répondre pour ne pas faire mauvaise impression sinon vous aurez rapidement l’image de quelqu’un qui ne prête pas attention à ses fans.

Enfin il faut visiter le plus régulièrement possible vos pages puisque que vous pourrez avoir à faire à des personnes insatisfaites d’où l’importance de pouvoir répondre rapidement à un commentaire déplaisant ou déplacé qui peut vous faire  mauvaise publicité.

N’hésitez pas à nous poser des questions concernant cet article, nous y répondrons avec plaisir !

 

Les 5 astuces pour réussir vos concerts

26 October 2011 16:11

Le live est une étape très importante dans la vie d’un artiste puisqu’il assure son autopromotion ainsi que l’augmentation de sa base fans .Voici quelques astuces pour vous aider à maximiser les retombées de vos concerts.

 

1 – Trouver des concerts :

Pour tout artiste non signé, la scène locale doit être la priorité car elle constitue une base de départ pour obtenir de nouveaux fans ainsi que pour se faire remarquer dans le milieu. Il faut donc pour cela prendre connaissance des différents lieux de votre région, que ce soit les salles de concerts mais aussi les bars, les cafés concerts, les MJC, etc.

Assurez-vous avant de contacter un lieu d’avoir un support sur lequel il peut écouter votre musique, une biographie, une fiche technique, etc.

Parfois, vous pouvez postuler directement sur les sites Web des salles.

 

2 – Accroître votre public et gérer votre promotion :

C’est vous qui êtes en charge de dire à vos fans à quel moment et à quel endroit vous jouez.

Plus il y a de monde à votre concert, plus il y a de chances pour que la salle veuille vous reprogrammer. Pour vos débuts, comptez d’abord sur votre famille et vos amis qui eux peuvent faire venir d’autres personnes.

Pensez à distribuer des flyers lors de vos représentations afin qu’on puisse vous identifier (vous pouvez aussi par exemple mettre le nom de votre groupe sur la grosse caisse de la batterie, c’est efficace). Ainsi le public saura où vous trouver sur le web  (Page Zimbalam,  MySpace, Facebook, Twitter, Sound Cloud etc.) pour écouter ou acheter vos morceaux, trouver votre prochaine date, etc.

Le bouche à oreille est un outil clé pour obtenir une foule plus conséquente.

Prévoyez quelque part une feuille où les gens pourront vous laisser leurs adresses email, contre un téléchargement gratuit par exemple. Cela vous permettra d’augmenter votre base fans et ainsi de communiquer toutes vos news (nouvelles dates de concert, nouveau titre etc.).

Facebook est  aussi très pratique pour ce genre d’opération puisque vous pouvez créer vos propres évènements et inviter tous vos amis, qui inviteront les leur, etc.

 

3 –Le concert :

 Tout d’abord soyez professionnel, respectez l’horaire que vous avez annoncé,  apporter des outils de promotions (cités dans l’article 3, flyers, collecte d’email etc.) et surtout soyez le plus organisé possible.

Il est aussi important de satisfaire la salle et le public que d’assurer un live de qualité.

N’hésitez pas à parler au public pendant votre concert, exprimez-vous clairement et profitez en pour parler de vous, dire qui vous êtes et où le public peut écouter votre musique, avoir vos dernières news, etc. En résumé, toutes les informations nécessaires pour vous faire connaître et pour qu’il se souvienne de vous.

 

4 – Produire vous-même votre concert :

Vous voulez pouvoir décider où et quand vous voulez jouer ? Organisez un concert vous-même. Pour cela vous devez trouver un lieu, faire la promotion de votre évènement, vous associer avec d’autres groupes non-signés. Ainsi si votre évènement fait parler de lui, vous pourrez constituer une scène locale et éventuellement attirer l’attention des médias et des professionnels.

 

5 – Promoteurs :

Qu’est-ce qu’un promoteur ?  Le promoteur,  aussi appelé tourneur ou  booker, est celui qui pourra vous aider dans vos recherches de concerts, il est en contact avec une multitude de lieux dans lesquels vous pourrez vous produire selon votre expérience.

Lorsqu’un petit promoteur local book un artiste non-signé, il prend un risque. C’est pourquoi il faut s’assurer d’avoir au moins 20 personnes qui seront là pour voir votre performance, si le promoteur s’aperçoit que vous pouvez toucher beaucoup de monde, il lui sera plus facile de vous proposer d’autres dates.

Essayer d’avoir de bonnes relations avec votre promoteur car c’est lui qui dispose des contacts intéressants pour votre carrière.

Il existe de nombreux promoteurs partout en France, il y en a surement près de chez vous. Pour les trouver, renseignez-vous auprès d’autres artistes de votre région ou rendez vous dans le centre de ressources de musique actuelle de votre région, ou encore sur l’Officiel de la Musique que vous pouvez trouver sur le site de l’Irma : http://www.irma.asso.fr/

Les 5 astuces pour optimiser vos vues sur Youtube

12 August 2011 17:41

En tant que deuxième moteur de recherche au monde, YouTube représente aujourd’hui un media incontournable. C’est pourquoi il est crucial pour les artistes de bien en maîtriser les différents outils afin d’optimiser les chances que les internautes trouvent leur vidéos.

« 50% du travail consiste à faire une bonne vidéo et les autres 50% tiennent à ce que vous faites lorsque vous uploadez la vidéo » expliquait Ryan Nugent lors de la rencontre « YouTube Partners » de juin dernier. Cela signifie que même si vous avez une bonne vidéo, le public a peu de chances de la trouver si vous ne faites pas ce qu’il faut au niveau des metadatas.

Commençons par clarifier quelques termes. Les metadatas ? Il s’agit tout simplement du titre, des différents tags et de la description de votre vidéo. Il est primordial d’utiliser le plus judicieusement possible ces metadatas afin que votre vidéo soit facilement trouvable lors d’une recherche.

Parce que la plateforme YouTube est une entité de Google, elle utilise les mêmes algorithmes que ce-dernier. En conséquence, lorsqu’un internaute lance une recherche par mots-clés sur YouTube, le site identifient toutes les vidéos qui comprennent ces mots-clés dans leurs titres, tags et/ou description avant de ne renvoyer qu’une sélection des résultats les plus pertinents. C’est la raison pour laquelle le choix des mots-clés est une étape extrêmement importante pour augmenter le nombre de vues.

Les 5 des astuces qui vous permettront d’augmenter vos vues sur YouTube.

 

1°) Les Tags.

Pour les artistes, le titre de la video est assez évident. Il s’agit du nom de l’artiste ou du groupe et du titre de la chanson. Mais les tags permettent d’être plus créatifs. YouTube met à votre disposition 120 caractères pour utiliser autant de mots-clés que possible. Et il est important de tous les utiliser. En effet, plus vous utilisez de mots, plus vous avez de chances que l’algorithme retienne votre video lors d’une recherche. Les mots que vous utilisez doivent comporter des termes génériques aussi bien que des mots plus spécifiques. Par exemple, si vous êtes un groupe indie, vous allez utiliser comme mots-clés génériques : « groupe », « indie » et « musique ». Les mots plus spécifiques potentiellement utilisables peuvent renvoyer à un sous-genre indie, i.e. « électro » si vous êtes un groupe indie-électro, ou renvoyer à des instruments : « guitares », « synthés ». C’est également une bonne idée de mettre en tant que premiers mots-clés, ceux figurant dans le titre de la vidéo (et dans le même ordre pour optimiser la remontée de la vidéo dans les résultats de recherche).

2°) Description et vignettes.

Faire en sorte d’être choisi par l’algorithme de YouTube est une chose mais encore faut-il ensuite que les internautes cliquent sur votre video. Quand les résultats de la recherche s’affichent sur la page YouTube, seules la vignette-image de la vidéo et les deux premières phrases de la description apparaissent. Donc avoir une bonne phrase d’ouverture et une image clairement identifiable et accrocheuse est un « must » pour encourager les internautes à visionner votre vidéo. Vous vous souvenez de tous vos mots-clés présents en tags ? Ils devraient tous apparaître dans votre description également. Ryan Nugent parle aussi d’une ou deux phrases contenant les mots-clés pertinents pour décrire qui vous êtes à mettre dans les descriptions de toutes vos vidéos augmentant ainsi les chances que plusieurs voire toutes vos vidéos apparaissent dans les résultats de la recherche. Dans le reste de la description, il est judicieux de mettre des liens vers vos pages de réseaux sociaux et sites où l’on peut acheter votre musique puisque les liens cliqués par les internautes eux-mêmes montrent leur intérêt et les rend susceptible d’acheter votre musique.

 

3°) Annotations.

Il est important que les vidéos aient un aspect incitatif. En effet, il est prouvé que l’internaute est bien plus enclin à laisser des commentaires, à privilégier le visionnement d’une vidéo sur une chaîne YouTube voire à y souscrire lorsqu’on le lui propose. Les annotations ont justement pour but d’inciter l’internaute à ce genre d’actions.  Il s’agit des petites fenêtres qui apparaissent dans la vidéo, encourageant les internautes à laisser des commentaires, privilégier ou souscrire à une chaîne YouTube. Toutes ces actions contribuent à faire remonter votre video dans la classement établi par l’algorithme, conduisant in fine à augmenter votre nombre de vues. Attention à ne pas trop en mettre cependant car cela risque de devenir trop intrusif pour l’internaute qui cherche à regarder sa vidéo. Mettez-les en priorité à la fin de la vidéo au moment du fondu en noir. Les internautes ont plus de chances d’être réceptifs car ce sont les dernières choses qu’ils verront et ils ne seront pas distraits par la vidéo en train de jouer en fond.

4°) La réponse video

Vous avez maintenant une vidéo qui attire beaucoup de vues. Bonne nouvelle, mais en conséquence vos autres videos sont délaissées bien qu’elles soient d’une qualité équivalente. Une solution pour remonter le nombre de vues de ces-dernières au niveau de la vidéo qui marche le mieux est de poster celles-ci en tant que commentaire de la vidéo principale. Grâce à vos annotations vous avez beaucoup de gens qui ont souscrit à votre chaîne YouTube et qui verront donc vos autres vidéos postées en commentaires lorsqu’ils visiteront la page votre chaîne.

 

5°) Suggestion de mots-clés.

Si vous vous sentez un peu bloqués et que vous ne parvenez pas à vous décider sur les meilleurs mots-clés à choisir, pas de panique ! YouTube met à votre disposition un outil vous suggérant des mots-clés. Cet outil fonde ses suggestions sur une grande quantité de données concernant les mots-clés les plus utilisés et susceptibles de faire remonter le nombre de vues de votre vidéo. Attention cependant à ne pas utiliser des mots très populaires mais qui n’ont pas de rapport avec votre video. Par exemple, si vous utilisez « Micheal Jackson » et que votre video n’a rien à voir avec cet artiste, YouTube le détectera (l’algorithme est redoutable !) et cela ne vous aura aidé en rien. Enfin, n’oubliez pas de mettre à jour vos metadatas. En effet, vos mots-clés peuvent (et même doivent) ne pas rester  les mêmes indéfiniment. Vous pouvez suivre les tendances concernant les mots-clés les plus efficaces et vous y adapter.

 

Vous avez la possiblité de suivre les performances de votre contenu YouTube grâce à l’outil Insights. Ce-dernier utilise toutes sortes de données analytiques comme des statistiques démographiques des internautes qui ont visionné votre video ou encore des renseignements sur la partie de la video qu’ils ont appréciée. C’est toujours utile de connaître votre public.

 

Voilà, vous disposez désormais de cinq astuces pour augmenter le nombre de vues de vos vidéos. A vous d’en faire bon usage. Nous serions ravis de savoir comment vous vous en sortez sur YouTube alors n’hésitez pas à laisser des commentaires.

 

 

Par Jess Boyer ( Social Media Team @ Believe Digital UK & Zimbalam UK)

Tutoriel : installer le player Zimbalam sur myspace

24 July 2011 17:50

1 – Connectez-vous à votre compte Myspace et sur la page d’accueil, cliquez sur la rubrique « jeux » :

 

 

2 – Dans la barre de recherche tapez « Zimbalam » :

 

 

3 – Dans les résultats cliquez sur « Zimbalam player », puis cliquez sur « ajouter » :

 

 

4 –  Configurez ensuite votre player, puis cliquez sur « mes jeux » dans la barre du haut :

 

 

5 – Cliquez maintenant sur « détails du jeux », puis « paramètres » :

 

 

6 – Enfin, vous n’avez plus qu’à cochez la case « profil » et à sauvegarder afin d’ajouter le player à votre page myspace !