Posts taggés ‘vendre sa musique sur internet’

Quelques conseils pour atteindre votre objectif su KKBB

27 September 2012 14:52

 

1-Fixez vous un objectif chiffré.

 

Pour fixer cet objectif, listez et chiffrez les différentes dépenses liées à votre projet. Soyez précis, transparent et surtout arretez vous au minimum vital. N’oubliez pas que vous pouvez toujours dépasser le montant fixé.

Ensuite, sachez que la contribution moyenne sur KissKissBankBank est de 40 euros par KissBanker. Commencez donc par simuler le nombre moyen de contributeurs que vous devrez mobiliser quand vous fixez votre objectif !

Alors, cela vous parait-il faisable ? Si oui allez-y, sinon retravaillez votre budget.

Prenez vraiment le temps de la réflexion pour déterminer votre objectif, une fois votre projet en ligne, vous ne pourrez pas le modifier !

 

2-Sensibilisez le plus de monde

 

Votre but est de sensibiliser le plus de monde possible à votre projet pour réussir votre collecte de fonds. Mobiliser sa communauté, c’est avant tout créer de la viralité. Soyez méthodique pour y arriver.

Commencez toujours par mobiliser vos proches. Que leur soutien soit financier ou non, leur énergie et leurs réseaux vous porteront pendant toute votre collecte. Pour des petites collectes de fonds le premier cercle est souvent suffisant pour atteindre votre objectif.

Annoncez le début de votre collecte sur les réseaux sociaux + mails groupés à tous vos contacts.

Vous pourrez utilisez tous les reseaux sociaux comme facebook , twitter ;l’emailing

Mais aussi le bon vieux mais non moins efficace téléphone.

 

3-Comment s’organiser ?

 

Soyez régulier. Il faut prendre un peu de temps tous les jours pour faire progresser votre collecte de fonds.

Commencer fort une collecte de fonds vous donnera toute l’énergie pour aller au bout. Essayez de mobiliser votre communauté avant même de lancer votre collecte de fonds. Soyez régulier dans vos efforts tout au long de la collecte. Les créateurs ont souvent tendance à s’endormir un peu après un démarrage intense.

Profitez de chaque semaine pour donner des nouvelles de votre collecte et de votre projet via votre espace Actualité.

Il est toujours très efficace d’avoir une équipe de campagne. Mobilisez tous ceux qui sont impliqués dans votre projet. Mobilisez les meilleurs influenceurs dans votre communauté pour vous aider à faire connaitre votre projet. Vous verrez que les gens se prêtent facilement au jeu.

 

 

Vous pouvez retrouvez toutes les informations utiles sur le site kisskissbankbank  en cliquant sur le GUIDE.

 

Zimbalam s’associe avec la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank!

19 July 2012 18:36

 

L’été c’est toujours le moment de se poser et de préparer les projets à venir pour la nouvelle année : le tournage d’un clip ? L’enregistrement d’un nouvel album ? Une tournée ? Et toujours cette même question qui revient pour les artistes autoproduits : “oui, mais comment financer tous ces projets ?” Réponse : en récoltant les fonds nécessaires sur KissKissBankBank !

Le Crowdfunding ?

Beaucoup d’artistes ne savent pas encore précisément ce qui se cache derrière cet anglicisme à la mode un peu difficile à prononcer ! Pour faire simple, il s’agit d’un modèle de financement communautaire qui permet au grand public de soutenir financièrement et collectivement une idée ou un projet qui le séduit.

Concrètement, sur KissKissBankBank des créateurs de projets artistiques et innovants en tous genres récoltent auprès d’un public le plus large possible les fonds nécessaires au financement de ces projets : par exemple la production complète d’un album ou le financement d’une tournée estivale. (pour en savoir plus sur le crowdfunding, voir l’article dédié ICI )


Comment ça marche ? Comment financer son projet sur KissKissBankBank ?

1 – Vous inscrivez votre projet sur KissKissBankBank.

2 – Vous le présentez au mieux, vous définissez la somme totale à récolter afin de pouvoir le réaliser, et vous établissez la liste des différentes contreparties (voir paragraphe suivant).

3 – Pendant toute la durée de votre campagne de levée de fonds, vous faites la promotion de votre projet auprès d’un public le plus large possible afin que le total des sommes investies vous permette d’atteindre l’objectif fixé.

4 – Une fois la somme atteinte, vous n’avez plus qu’à disposer des fonds récoltés pour réaliser votre projet !

 

Le système de contreparties  

Sur KissKissBankBank, les donateurs qui soutiennent financièrement vos projets ne perçoivent pas en retour de revenus générés par ceux-ci, il n’y aucun contrat de production qui lie les contributeurs et les créateurs de projets : vous êtes soutenus parce qu’on croit en votre projet et qu’on souhaite contribuer à sa réalisation, pas parce que ce dernier est un bon « investissement ». Vous gardez ainsi l’entière propriété intellectuelle de vos œuvres et productions, ainsi qu’une totale liberté artistique.

Les donateurs reçoivent néanmoins en remerciement de la part des créateurs une contrepartie, proportionnelle à la somme investie. Lors de la mise en ligne des projets, vous établissez une liste de contreparties correspondant à des paliers de mises : par exemple, pour 30 euros vous décidez d’offrir un EP dédicacé, et pour 1 000 vous vous déplacez pour aller jouer dans le salon de vos mécènes les plus généreux.

C’est un vrai argument pour convaincre les gens de participer financièrement, et c’est aussi l’occasion de vous illustrer en montrant que vous êtes créatifs et que vous avez de la ressource !

En se baladant sur les projets en ligne sur KissKissBankBank, il n’est pas rare de voir des groupes offrir à leurs plus généreux contributeurs des concerts à domicile « directement dans ton salon », un repas cuisiné par les artistes eux même, ou bien des compositions sur mesure ! Plus classique, pour les premiers paliers de mise, les traditionnels cd’s/vinyles dédicacés, places de concerts, noms au générique, …

 

 

 

Et dans le cas où l’objectif n’est pas atteint ?

Sur KissKissBankBank, c’est la règle du « tout ou rien » qui est appliquée. Les projets doivent atteindre au minimum 100% de l’objectif fixé par le créateur de projet pour recevoir les contributions des internautes (KissBankers). Si ce n’est pas le cas, les contributeurs sont remboursés automatiquement à 100% de leur investissement.

 

Ça fonctionne ? Les projets aboutissent ?

Quelques chiffres :

– Quasiment un projet sur deux parvient à être financé sur KissKissBankBank !

– Si vous dépassez 30% du montant total à collecter, vous avez 80% de chances de réussir la collecte.

– Si vous dépassez 50%, vous aurez 90% de chances d’atteindre l’objectif.

 

ZIMBALAM “mentor” sur KissKissBankBank : profitez de notre soutien pour vos projets !

Partageant avec KissKissBankBank les valeurs de soutien à la création et d’aide aux artistes indépendants, nous avons naturellement accepté de devenir “mentor” sur la plateforme.

En tant que « mentor », nous suivrons tous les projets musicaux proposés, et en soutiendrons une sélection plus restreinte de ceux qui nous auront particulièrement touchés. Ces derniers bénéficieront d’une attention toute particulière des directeurs artistiques de Believe Digital en vue d’un rendez-vous et d’une possible signature après réalisation des projets.

 

 

C’est peut-être grâce à KissKissBankBank que financerez votre prochain album, ou que vous récolterez la somme nécessaire au tournage d’un nouveau clip, alors à vous de jouer, c’est par ICI que ça se passe !

Bien préparer une sortie d’album / single

24 May 2012 19:56

 

Lorsque vous êtes sur le point de sortir de nouveaux morceaux, clips, ou tout autre nouveau contenu à diffuser par Internet, il est toujours très tentant de le mettre en ligne le plus rapidement possible. Et c’est normal ! Quand on a travaillé plusieurs semaines, ou plusieurs mois sur un projet on est naturellement pressé d’avoir les premiers avis et retours dessus.

Et c’est à ce moment-là que vous entendez une petite voix (celle de Zimbalam en fait !) qui vous murmure à l’oreille qu’après plusieurs mois passés sur votre album, vous n’êtes peut-être pas à deux semaines près, et qu’il vaut mieux travailler sur une bonne stratégie de communication qui donnera de bien meilleurs résultats en termes de diffusion, de promotion, de ventes, et qui donnera aussi plus de force et de cohérence au projet.

 

1 – Pourquoi préparer une stratégie de sortie d’album/single ?

 

Vous le savez, faire la promotion de son projet musical sur Internet aujourd’hui, c’est essayer de se démarquer au milieu d’un gigantesque flux d’informations aux durées de vie assez limitées. C’est pour cela que rien n’est à laisser au hasard : le jour de la semaine, la date, l’heure à laquelle vous diffusez les informations, comment, sur quel support, combien de fois, pendant combien de temps, la manière dont vous essayez de créer un évènement autour de votre sortie, … Dites-vous bien que quelques contenus mal reliés entre eux et diffusés « au hasard » sur Internet, sans vraie stratégie, auront bien moins de force et d’impact qu’une communication cohérente, autant au niveau du public atteint que des ventes, écoutes et visionnages. Voici donc quelques conseils qui j’espère vous seront utiles à faire de votre prochaine sortie vrai évènement !

 

 

2 – Mettre en place et respecter un retro-planning bien préparé :

 

Lorsque vous vous apprêtez à diffuser un nouveau contenu (single/album/clip), une des choses les plus importantes est le timing. Cela demande d’avoir bien tout préparé à l’avance afin de ne pas vous retrouver sans cesse à devoir annoncer des retards, des changements de date, … qui nuiraient à la cohérence de ce que vous proposez. Voici quelques exemples concrets de choses auxquelles il faut penser lors de la préparation d’une sortie:

 

Uploadez votre musique via Zimbalam bien à l’avance :

 

– A cause des délais de livraison sur les différentes plateformes : si vous organisez toute votre communication autour d’une date de sortie, vous devez vous assurer que votre musique sera bien en vente le jour J. Lorsque vous créez une sortie sur Zimbalam, vous pouvez choisir la date de sortie, donc aucun risque que la musique soit disponible plus tôt que la date à laquelle vous souhaitez la sortir. N’hésitez pas à vous y prendre bien à l’avance.

– En vous y prenant à l’avance, vous avez aussi la possibilité de profiter de l’option de précommande sur iTunes, qui permet aux gens de commander l’album ou le single avant même sa date de sortie. Ils le reçoivent ensuite automatiquement le jour J.

– En livrant vos empreintes audio via Zimbalam sur Youtube AVANT de mettre en ligne d’éventuels clips vidéos accompagnant la sortie de l’album ou du single, la correspondance entre l’audio de la vidéo et l’empreinte sera établie immédiatement, et vous pourrez alors monétiser dès le premier visionnage. Dans le cas contraire (vous livrez les empreintes APRES avoir uploadé la vidéo), vous devez attendre que le robot de détection de Youtube passe sur votre vidéo avant que la correspondance soit établie, ce qui peut prendre un peu de temps.

 

Choisissez bien la date le jour et l’heure de sortie de votre single/clip/album :

 

Les réseaux sociaux, qui sont les principaux supports de communication pour diffuser votre musique, fonctionnent sur la base d’algorithmes complexes qui marchent souvent à la quantité d’interaction (nombre de « like », nombre de commentaires, de partages, …). Vous devez donc réfléchir aux jours et heures les plus pertinentes en fonction de votre public, de ce que vous avez à annoncer, … afin d’avoir le plus de viralité possible, et afin que votre annonce ne soit pas reléguée en deux heures en bas de tous les fils d’actualité sur Facebook. Pensez aussi au contexte, aux évènements collectifs qui pourraient éventuellement occuper toutes les conversations (un évènement sportif, une élection, …), ce qui constituerait un mauvais moment pour dévoiler votre travail.

 

3 – Mettre en place une campagne de communication tournée vers le jour J choisi.

 

Une fois la date de sortie choisie, et que vous vous êtes assuré que tout sera bien en place le jour J, vous pouvez mettre en place votre campagne de communication, qui aura pour but principal de communiquer autour de cette sortie, d’en faire un évènement, afin d’amener le plus de gens possibles à avoir envie de découvrir votre musique lorsqu’elle sera disponible. Pour ça, jusqu’au jour J choisi, vous pouvez développer tout un arsenal de techniques. En voici quelques-unes en vrac :

 

–          Mettre en place une stratégie de « teasing » : cela consiste à divulguer quelques informations et extraits de votre nouvelle sortie tout au long de votre campagne de communication. Par exemple, un teaser mêlant plusieurs courts extraits de vos morceaux, des vidéos ou photos des enregistrements, le clip d’un premier single extrait de l’album, …

 

–          Inciter le public à l’interaction. Sur Facebook, par exemple, vous pouvez promettre de dévoiler un morceau ou une vidéo au bout d’un certain nombre de mentions j’aime, de partages ou de visionnages, pour inciter les gens à diffuser et relayer vos contenus.

 

–          Organiser un concert de sortie d’album : cela donnera une réalité physique à l’évènement, et permettra de communiquer indirectement sur la sortie de l’album en faisant la promotion du concert.

 

 

–          Organiser un « calendrier de l’Avent » : pendant les 15 jours avant la sortie de votre album, vous trouvez une manière originale de proposer au public via les réseaux sociaux quelque chose qui donne envie de rester connectés au projet jusqu’à sa sortie.

 

–          Faire preuve de créativité sans pour autant en oublier les élémentaires de la communication !

 

 

4 – S’assurer que techniquement tous les supports de promotion et les contenus sont opérationnels et s’inscrivent tous bien dans une stratégie cohérente.

 

Un certain nombre de choses plus techniques doivent aussi être en place pour votre sortie :

Afin d’optimiser les ventes, n’oubliez pas d’orienter vos supports de communication (Vidéos, Pages Facebook, Twitter, chaînes Youtube, …) vers l’achat de votre musique. Vous pouvez utiliser les boutons d’achats qui sont automatiquement générés par Zimbalam pour chaque sortie, directement depuis le Backstage. Ces boutons permettent en un clic de pouvoir acheter sur la plateforme votre musique, vous pouvez même les utiliser avant la date de sortie pour promouvoir les précommandes sur iTunes. Vous pouvez également utiliser le Player Zimbalam pour faire écouter quelques extraits de votre musique. Les boutons d’achats y sont directement intégrés.

 

Enfin, avoir déterminé un prix d’album, et un prix par morceau. Il faut vous demander quel prix pourra vous permettre d’optimiser les ventes. Pour un single, le morceau fort d’un album que vous mettrez plus en avant, qui sera éventuellement accompagné d’un clip, vous pouvez raisonnablement fixer le prix à 1.29 euros.

Les 5 astuces pour réussir vos concerts

26 October 2011 16:11

Le live est une étape très importante dans la vie d’un artiste puisqu’il assure son autopromotion ainsi que l’augmentation de sa base fans .Voici quelques astuces pour vous aider à maximiser les retombées de vos concerts.

 

1 – Trouver des concerts :

Pour tout artiste non signé, la scène locale doit être la priorité car elle constitue une base de départ pour obtenir de nouveaux fans ainsi que pour se faire remarquer dans le milieu. Il faut donc pour cela prendre connaissance des différents lieux de votre région, que ce soit les salles de concerts mais aussi les bars, les cafés concerts, les MJC, etc.

Assurez-vous avant de contacter un lieu d’avoir un support sur lequel il peut écouter votre musique, une biographie, une fiche technique, etc.

Parfois, vous pouvez postuler directement sur les sites Web des salles.

 

2 – Accroître votre public et gérer votre promotion :

C’est vous qui êtes en charge de dire à vos fans à quel moment et à quel endroit vous jouez.

Plus il y a de monde à votre concert, plus il y a de chances pour que la salle veuille vous reprogrammer. Pour vos débuts, comptez d’abord sur votre famille et vos amis qui eux peuvent faire venir d’autres personnes.

Pensez à distribuer des flyers lors de vos représentations afin qu’on puisse vous identifier (vous pouvez aussi par exemple mettre le nom de votre groupe sur la grosse caisse de la batterie, c’est efficace). Ainsi le public saura où vous trouver sur le web  (Page Zimbalam,  MySpace, Facebook, Twitter, Sound Cloud etc.) pour écouter ou acheter vos morceaux, trouver votre prochaine date, etc.

Le bouche à oreille est un outil clé pour obtenir une foule plus conséquente.

Prévoyez quelque part une feuille où les gens pourront vous laisser leurs adresses email, contre un téléchargement gratuit par exemple. Cela vous permettra d’augmenter votre base fans et ainsi de communiquer toutes vos news (nouvelles dates de concert, nouveau titre etc.).

Facebook est  aussi très pratique pour ce genre d’opération puisque vous pouvez créer vos propres évènements et inviter tous vos amis, qui inviteront les leur, etc.

 

3 –Le concert :

 Tout d’abord soyez professionnel, respectez l’horaire que vous avez annoncé,  apporter des outils de promotions (cités dans l’article 3, flyers, collecte d’email etc.) et surtout soyez le plus organisé possible.

Il est aussi important de satisfaire la salle et le public que d’assurer un live de qualité.

N’hésitez pas à parler au public pendant votre concert, exprimez-vous clairement et profitez en pour parler de vous, dire qui vous êtes et où le public peut écouter votre musique, avoir vos dernières news, etc. En résumé, toutes les informations nécessaires pour vous faire connaître et pour qu’il se souvienne de vous.

 

4 – Produire vous-même votre concert :

Vous voulez pouvoir décider où et quand vous voulez jouer ? Organisez un concert vous-même. Pour cela vous devez trouver un lieu, faire la promotion de votre évènement, vous associer avec d’autres groupes non-signés. Ainsi si votre évènement fait parler de lui, vous pourrez constituer une scène locale et éventuellement attirer l’attention des médias et des professionnels.

 

5 – Promoteurs :

Qu’est-ce qu’un promoteur ?  Le promoteur,  aussi appelé tourneur ou  booker, est celui qui pourra vous aider dans vos recherches de concerts, il est en contact avec une multitude de lieux dans lesquels vous pourrez vous produire selon votre expérience.

Lorsqu’un petit promoteur local book un artiste non-signé, il prend un risque. C’est pourquoi il faut s’assurer d’avoir au moins 20 personnes qui seront là pour voir votre performance, si le promoteur s’aperçoit que vous pouvez toucher beaucoup de monde, il lui sera plus facile de vous proposer d’autres dates.

Essayer d’avoir de bonnes relations avec votre promoteur car c’est lui qui dispose des contacts intéressants pour votre carrière.

Il existe de nombreux promoteurs partout en France, il y en a surement près de chez vous. Pour les trouver, renseignez-vous auprès d’autres artistes de votre région ou rendez vous dans le centre de ressources de musique actuelle de votre région, ou encore sur l’Officiel de la Musique que vous pouvez trouver sur le site de l’Irma : http://www.irma.asso.fr/

Jouez aux Transmusicales de Rennes !

8 October 2010 12:27

SFR Jeunes Talents relance son concours annuel en partenariat avec les Bars en Trans, le festival « OFF » des Transmusicales de Rennes.

Comme les lauréats du concours 2009, Baden Baden, Cute Kitten Eaters, Colt Silvers, Your Happy End, 7 questions et Abstract Sound Project, tentez dès maintenant votre chance pour faire partie de la programmation du festival, du 9 au 11 décembre prochains.

Le jury, composé de Philippe Le Breton, Bruno Vanthournout (programmateurs Bars en Trans) et David Joly (SFR Jeunes Talents Music), sélectionnera 6 groupes qui se produiront pour un set d’une heure aux Bars en Trans 2010

Pour participer, il vous suffit de vous inscrire sur www.sfrjeunestalents.fr et de suivre les instructions se trouvant ici.

Vous avez jusqu’au lundi 18 octobre à 14h pour déposer un morceau sur SFR Jeunes Talents.

Les lauréats seront annoncés le mercredi 20 septembre.

Bon courage à tous !

DECOUVERTES PRINTEMPS DE BOURGES : OUVERTURE DES INSCRIPTIONS

28 September 2010 18:26

C’est reparti ! Le Printemps de Bourges vient de lancer son appel à candidatures pour l’édition 2011 des Découvertes.

Les Découvertes du Printemps de Bourges, c’est surement le tremplin le plus reconnu par les professionnels de la musique en France. Depuis maintenant 25 ans, les différentes étapes de sélections régionales, puis nationales sont réalisées par des professionnels. L’aboutissement de ce tremplin, c’est l’opportunité pour 30 groupes de jouer sur la scène Découvertes pendant le Printemps de Bourges, premier festival de l’année et rendez-vous obligatoire pour un nombre impressionnant de professionnels. Directeurs Artistiques, Tourneurs, Médias et bien d’autres font le déplacement et viennent assister aux concerts Découvertes dans l’espoir de dénicher leur prochain poulain.

Qui peut participer :

Tout groupe ou artiste non engagé par un contrat auprès d’un label ayant des ambitions professionnelles dans les musiques actuelles. Tous les styles musicaux sont acceptés et seront classés en quatre catégories :

–          Hip Hop dans laquelle on trouvera également le Ragga, Reggae et le Funk

–          Chanson dans laquelle on trouvera également la World

–          Rock dans laquelle on trouvera également Pop, Fusion et Métal

–          Musique Electronique

Les 4 phases de sélections :

–          Appel à candidatures jusqu’au 2 octobre, les groupes déposent leur dossier sur le site internet du Réseau Printemps.

–          Du 18 octobre au 13 novembre, écoutes dans chaque région par un jury de professionnels qui choisira 4 à 8 groupes dans les différentes catégories musicales

–          Du 5 novembre au 18 décembre 2010, les candidats retenus se produisent sur scène pendant 30 minutes, leur concert est filmé. Seront présents l’antenne organisatrice, deux autres antennes du Réseau Printemps de Bourges et un conseiller artistique national. L’objectif est d’évaluer le potentiel scénique des artistes, mais aucune décision ne sera prise à l’issu de ces soirées.

–          Janvier 2011, visionnage des auditions par un jury de professionnels à Paris. Seront retenus 30 groupes désignés Découvertes 2011 du Printemps de Bourges qui joueront à cette occasion.

Pour s’inscrire ça se passe ici : http://www.reseau-printemps.com/pages/postulez.php.

Les enjeux des artistes vus par les artistes. Episode 1 : Namasté

23 September 2010 18:23

Namasté, formé en 2005, a sorti avec Zimbalam son premier EP, « L’absurde », le 19 avril 2010. Après quelques concerts remarquables au Zèbre de Belleville et à l’International, Raphaël et Kenzo reviennent sur cette aventure et partagent leurs expériences avec d’autres artistes émergents.

Conseils, écueils à éviter, avis sur la distribution digitale et les stratégies musicales 2.0 : les enjeux des artistes vus par les artistes.
Plus d’infos sur Namasté ici

Z : Pouvez-vous nous raconter la naissance du groupe ?

Raphaël : J’ai commencé à composer, écrire et chanter mes chansons en 2005. Je suis très vite allé retrouver Kenzo, mon confrère musical depuis l’âge de 10 ans, pour les partager avec lui. De là a commencé le début d’une aventure de groupe. On s’est entourés au fur et à mesure d’autres musiciens et, de fil en aiguille, Namasté est né.

R & K: Le nom a été trouvé un peu par intuition. Mes voyages ont influencé mes textes et une de nos premières chanson s’appelait d’ailleurs “Namasté”. On trouvait aussi que la signification et la sonorité de ce mot était parfaite. C’est une invitation, un accueil dans notre univers, et ce mot sonne de la même manière dans toutes les langues.

Z : Quelle a été votre évolution artistique ? Comment vous êtes-vous arrêtés à cette formation ?

R & K: Nous avons débuté avec une formation très différente: un autre batteur, un autre bassiste, une choriste…Mais c’est seulement au cours des 2 dernières années que nous avons commencé à travailler avec notre formation actuelle. Il fallait prendre le temps de trouver des âmes sœurs musicales. Aujourd’hui, nous avons une équipe particulièrement riche car chacun a une patte originale et très personnelle tout en gardant la touche, le son “Namasté”.

Q3 : Aujourd’hui, quelle est la proportion de temps que vous accordez à la musique ? Est-ce un loisir ou plutôt professionnel ?

R: Je ne fait QUE de la musique…enfin presque! Je dirais 80% de mon temps. Je compose, écris, répète, joue pour le fun, bref “music is life, man!” Mais il faut aussi manger alors je continue toujours des petits tafs de temps en temps pour subvenir à mes besoins! Ca me permet de sortir de mon cocon créatif et ça fait du bien. D’ailleurs en écoutant “L’absurde”, tu comprends que j’ai effectivement été commis de cuisine et serveur !!! Pour écrire des chansons, si tu vis pas, c’est pas la peine!

Z : Que représente pour vous la distribution numérique ?

R & K: Notre époque! Une super opportunité pour vendre et partager ta musique.

Q5 : Et donc, pourquoi avoir choisi Zimbalam ? Qu’y avez-vous trouvé ?

R & K: C’est un service simple à utiliser et les pourcentages fixes sont un grand plus. Le plus important pour nous était d’être distribué sur la grande majorité des plateformes en France et à l’International et Zimbalam fait exactement cela.

Z: OK, et maintenant que vous êtes distribués, une astuce promo à faire partager aux artistes en développement ?

R : Gardez en tête que “l’offre crée sa propre demande”. C’est à dire n’hésitez pas à vraiment diversifier votre offre : d’un single, à l’EP, à l’album, en passant par des remixes, des b-sides, des versions exclusives, des versions lives, des featurings, etc…

Z : Et quelle est votre opinion sur le téléchargement illégal ? comment luttez-vous contre ?

Churchill a dit “un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté”. C’est clair que c’est dommage que beaucoup de gens préfèrent télécharger illégalement plutôt que d’aider des artistes indés avec quelques euros. Et c’est d’autant plus dommage quand c’est des potes à toi qui téléchargent ta musique. Mais cela fait partie de la vie. Le téléchargement à débuté car les labels et les distributeurs ne se sont pas adaptés aux changements technologiques et au marché assez rapidement. Mais cela ne sert à rien d’essayer de changer les mentalités. Il faut s’adapter et proposer des produits ou des offres qui ne sont pas disponibles de manière digitale.

Z : On fait un point votre actu en ce moment ?

Oui!! Et bien les concerts reprennent le 25 septembre dans l’après-midi avec un événement Place de la Bastille pour Handicap International. Le même soir, nous sommes en concert à l’Avant Scène de Rueil Malmaison. Et puis rendez vous au Batofar le lendemain et le 13 Octobre à la Fnac des Champs Elysées pour un showcase. Tous les concerts sont sur www.myspace.com/musicnamaste et www.facebook.com/musicnamaste. jetez aussi un oeil au blog Bim-bam-boum.fr

En ce début d’année notre objectif est de nourrir et d’accroître le buzz, faire parler de nous aux plus grand nombre, diffuser notre musique quoi!

Nous avons un album en préparation, notre 1er !!!! Il va être magnifique!! Mais quoi qu’il en soit on ne se pressera pas pour le sortir. L’important est d’être au plus proche de ce que l’on ressent musicalement. C’est aussi la première fois que nous créons en groupe.

Z : Un dernier conseil pour les artistes ?

“Patienter…Calmement…prendre le thé…prendre le temps…vivre l’espace d’un instant… s’exorciser du souci qu’est le temps” !!!

Il faut y croire, un point c’est tout! Si tu respires pas pour et par la musique, tu ne pourras pas avancer.

VOS ALBUMS EN PRECOMMANDE SUR ITUNES GRACE A ZIMBALAM

17 September 2010 18:16


Zimbalam innove !

Dorénavant grâce à Zimbalam vous pouvez mettre vos albums en précommande sur iTunes. Vos fans pourront ainsi réserver votre album avant sa sortie et le recevoir automatiquement le jour J.

A quoi servent les précommandes iTunes ?

Les précommandes iTunes présentent plusieurs avantages et vous permettent avant tout d’optimiser vos ventes.

Tout d’abord, lorsque vous communiquerez sur la sortie à venir de votre album via vos réseaux sociaux, newsletter, blogs, clips, vous pourrez renvoyer vos fans sur la précommande : ils pourront acheter immédiatement votre album. Ainsi, vous ne perdrez plus les fans qui ont aimé ce que vous faites, faute d’album disponible à l’instant T, oublient et ne l’achètent pas à sa sortie.

Un autre avantage vient du système de comptabilisation des précommandes par iTunes. Comme vous l’avez certainement remarqué, iTunes réalise quotidiennement des classements des meilleures ventes. La précommande est le meilleur moyen pour vous d’apparaitre dans ces tops le jour de la sortie de votre album et donc d’obtenir une meilleure visibilité puisque le jour de la sortie, iTunes additionne toutes les ventes réalisées pendant la période de précommande et les comptabilise comme des ventes datées du jour de sortie.

Vous pourrez alors peut-être apparaitre dans les classements iTunes et même le classement général ! Il ne suffit parfois que de vendre une vingtaine d’albums pour apparaitre dans le top 50.

Comment mettre votre album en précommande ?

C’est très facile. Au moment de la création de votre album sur votre Interface Personnelle Zimbalam, rentrez la date de sortie. Si celle-ci est prévue au moins 45 jours après, vous verrez apparaitre juste en dessous une nouvelle case dans laquelle vous pourrez choisir la date de début de la précommande votre album. Vous aurez ensuite la possibilité d’autoriser ou non des pré-écoutes de 30 secondes pendant la période de précommande.

Voila, maintenant à vous de tester, et n’hésitez pas à nous donner des retours sur cette nouvelle application !

UPDATE : ATTENTION ITUNES N’ACCEPTE PAS LES ALBUMS DE MOINS DE 4 TITRES EN PRECOMMANDE

Concours SFR Jeunes Talents Music avec Yuksek et SFR Live Concerts au Grand Palais

7 September 2010 12:58

Produisez votre titre en studio avec Yuksek et jouez sur la scènedu Grand Palais !!

Après le succès considérable de sa première édition en 2009, l’événement musical SFR Live Concerts Nuit Electro au Grand Palaisrevient le samedi 9 octobre prochain pour une seconde édition qui promet beaucoup !

A événement exceptionnel, concours exceptionnel : SFR Jeunes TalentsLa Lune Rousse et le magazine Tsugi offrent la possibilité de faire produire un de ses morceaux par Yuksek et de venir jouer en live sur la scène du Grand Palais.

Dispositif Jeunes Talents Music

  • Faites-vous produire un titre par Yuksek en Studio à Reims
  • Produisez-vous en live au Grand Palais lors de la soirée SFR Live Concerts le 9 octobre 2010 au Grand Palais
  • Relais éditorial dans le Magazine Tsugi

Dates clés

  • Clôture de la période de participation : lundi 13 septembre à 14h
  • Ecoute des titres et délibérations du jury : du mercredi 15 au vendredi 17 septembre.
  • Annonce du lauréat : le vendredi 17 septembre.
  • Journée en studio avec Yuksek : le lundi 27 septembre.
  • SFR Live Concerts Nuit Electro : le samedi 9 octobre.

SFR Jeunes Talents Music c’est :

> Un programme dédié aux artistes en développement, signés ou non

> Un dispositif d’accompagnement sur le Live

> Une aide à la promotion

> Un vivier d’artistes pour la nouvelle scène française

Si vous faites partie d’un groupe, que la scène n’a plus de secrets pour vous, passez la vitesse supérieure et faites-vous connaître, inscrivez-vous sur SFR Jeunes Talents Music

Zimbalam lance son « ZIMBALAM TALENTS »

6 August 2010 12:22


Désormais, chaque mois, Zimbalam vous met en relation avec de prestigieux labels.
Une chance inédite pour vous d’être détectés très tôt par des professionnels de la musique, et de devenir les stars de demain !

Comment ça marche ?

Chaque mois, les directeurs artistiques de Zimbalam écoutent les nouveaux albums mis en ligne via Zimbalam, et envoient une sélection des meilleurs projets à nos labels partenaires.
Tous les genres musicaux sont représentés, du rock à l’électro, du métal au rap, du jazz au reggae. Pas de discrimination, au contraire !
Les labels partenaires écoutent les projets, et, s’ils ont un coup de cœur, nous les mettons en relation directe avec vous.

L’occasion que vos maquettes & albums soient enfin écoutés par les labels les plus prestigieux, et qui sait, que vous signiez le contrat dont vous rêvez.

Qui sont les labels partenaires ?

Nous avons demandé à de prestigieux labels indépendants, spécialisés ou non dans des genres musicaux, et complémentaires de faire partie de l’aventure.
Ces labels ont tous une très solide réputation, et une grande expérience dans le développement d’artistes.
Pour vous les présenter en quelques lignes :

Versatile : A la fois pointu et qualitatif, le label de Joakim, Zombie Zombie, I : Cube, Etienne Jaumet et Château Flight cultive une musique éclectique et décalée.

Scorpio : Ayant largement contribué à l’essor de la House Music et de la culture « Club » en France, Scorpio est aujourd’hui un label Dance incontournable.

Le Son Du Maquis : Résolument cosmopolite et avant-gardiste, le Son du Maquis est un des labels indépendants français les plus créatifs et innovants rassemblant des artistes du monde entier.

Discorama Productions : Le plus gros producteur de l’Ile de la Réunion est le représentant de toutes les musiques de l’Océan Indien, des plus traditionnelles aux plus originales et innovantes.

Six O Nine : A la fois producteur phonographique, éditeur et producteur de clips, Six O Nine est le label de Sinik et de L’Algerino.

Underdog Records : Label de Juan Rozoff, B. Alone, Tribeqa, Flox ou Molécule, Underdog défend toutes les musiques à base de Groove, quelle soient Electro, Funk ou encore Reggae.

Talitres : Talitres ravit les amoureux d’ Indie et de Folk, et a permis des groupes comme The National, Emily Jane White, The Walkmen, ou The Wedding Present d’être distribués en France.

Bad Reputation : Label emblématique de la scène Métal et Rock avec entre autres les Koritni, Gypsy Pistoleros, Hardcore Superstar.

Absilone : Absilone représente aussi bien les intérêts de la World Music que de l’Electro, en passant par la Chanson Française, le Jazz, la Musique Contemporaine.

Aztec : Les artistes Aztec viennent de Bretagne, du Maghreb, d’Afrique Noire et des Antilles et se veulent les artisans d’une musique métissée.

Debs : Spécialiste du Zouk et des musiques Afro et Antillaise, Debs propose aussi du Gwoka et autres styles des îles.