Posts taggés ‘namasté’

MRS GOOD REMPORTE LE CONCOURS « LANCE-TOI EN LIVE »

13 March 2012 12:38

 

Après plus de deux mois de votes et près de 140 000 internautes venus participer sur le site www.ricardsa-livemusic.com, le concours « Lance-toi en Live » révèle finalement le groupe MRS GOOD qui succède ainsi aux lauréats précédents Twin Twin et Namasté !

 

Sur plus de 800 artistes inscrits, ils étaient 15 finalistes plébiscités par le public à remporter l’opportunité de tourner, dans le lieu de leur choix, un clip sous la forme d’une session acoustique avec le réalisateur Rod Maurice du blog musical « Le Hiboo ».

C’est sur la base de ces 15 vidéos que le jury composé de l’équipe artistique de Ricard S.A Live Music, de Believe Digital et des Francofolies de la Rochelle a choisi le groupe MRS GOOD.

 

 

Mrs good remporte donc, en plus de programmations aux Francofolies et aux Ricard Sive Sessions à la Flèche d’Or, la sortie d’un EP sur le label Believe Digital en mai accompagnée d’une campagne de promotion.

 

Après seulement un an et demi d’existence Cette formation parisienne a su séduire le jury par la justesse de ses harmonies vocales sur une musique folk/rock rappelant le meilleur de formations telles que Crosby Still Nash & Young ou plus récemment les Fleet Foxes.

 

 

 

Les enjeux des artistes vus par les artistes. Episode 1 : Namasté

23 September 2010 18:23

Namasté, formé en 2005, a sorti avec Zimbalam son premier EP, « L’absurde », le 19 avril 2010. Après quelques concerts remarquables au Zèbre de Belleville et à l’International, Raphaël et Kenzo reviennent sur cette aventure et partagent leurs expériences avec d’autres artistes émergents.

Conseils, écueils à éviter, avis sur la distribution digitale et les stratégies musicales 2.0 : les enjeux des artistes vus par les artistes.
Plus d’infos sur Namasté ici

Z : Pouvez-vous nous raconter la naissance du groupe ?

Raphaël : J’ai commencé à composer, écrire et chanter mes chansons en 2005. Je suis très vite allé retrouver Kenzo, mon confrère musical depuis l’âge de 10 ans, pour les partager avec lui. De là a commencé le début d’une aventure de groupe. On s’est entourés au fur et à mesure d’autres musiciens et, de fil en aiguille, Namasté est né.

R & K: Le nom a été trouvé un peu par intuition. Mes voyages ont influencé mes textes et une de nos premières chanson s’appelait d’ailleurs “Namasté”. On trouvait aussi que la signification et la sonorité de ce mot était parfaite. C’est une invitation, un accueil dans notre univers, et ce mot sonne de la même manière dans toutes les langues.

Z : Quelle a été votre évolution artistique ? Comment vous êtes-vous arrêtés à cette formation ?

R & K: Nous avons débuté avec une formation très différente: un autre batteur, un autre bassiste, une choriste…Mais c’est seulement au cours des 2 dernières années que nous avons commencé à travailler avec notre formation actuelle. Il fallait prendre le temps de trouver des âmes sœurs musicales. Aujourd’hui, nous avons une équipe particulièrement riche car chacun a une patte originale et très personnelle tout en gardant la touche, le son “Namasté”.

Q3 : Aujourd’hui, quelle est la proportion de temps que vous accordez à la musique ? Est-ce un loisir ou plutôt professionnel ?

R: Je ne fait QUE de la musique…enfin presque! Je dirais 80% de mon temps. Je compose, écris, répète, joue pour le fun, bref “music is life, man!” Mais il faut aussi manger alors je continue toujours des petits tafs de temps en temps pour subvenir à mes besoins! Ca me permet de sortir de mon cocon créatif et ça fait du bien. D’ailleurs en écoutant “L’absurde”, tu comprends que j’ai effectivement été commis de cuisine et serveur !!! Pour écrire des chansons, si tu vis pas, c’est pas la peine!

Z : Que représente pour vous la distribution numérique ?

R & K: Notre époque! Une super opportunité pour vendre et partager ta musique.

Q5 : Et donc, pourquoi avoir choisi Zimbalam ? Qu’y avez-vous trouvé ?

R & K: C’est un service simple à utiliser et les pourcentages fixes sont un grand plus. Le plus important pour nous était d’être distribué sur la grande majorité des plateformes en France et à l’International et Zimbalam fait exactement cela.

Z: OK, et maintenant que vous êtes distribués, une astuce promo à faire partager aux artistes en développement ?

R : Gardez en tête que “l’offre crée sa propre demande”. C’est à dire n’hésitez pas à vraiment diversifier votre offre : d’un single, à l’EP, à l’album, en passant par des remixes, des b-sides, des versions exclusives, des versions lives, des featurings, etc…

Z : Et quelle est votre opinion sur le téléchargement illégal ? comment luttez-vous contre ?

Churchill a dit “un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté”. C’est clair que c’est dommage que beaucoup de gens préfèrent télécharger illégalement plutôt que d’aider des artistes indés avec quelques euros. Et c’est d’autant plus dommage quand c’est des potes à toi qui téléchargent ta musique. Mais cela fait partie de la vie. Le téléchargement à débuté car les labels et les distributeurs ne se sont pas adaptés aux changements technologiques et au marché assez rapidement. Mais cela ne sert à rien d’essayer de changer les mentalités. Il faut s’adapter et proposer des produits ou des offres qui ne sont pas disponibles de manière digitale.

Z : On fait un point votre actu en ce moment ?

Oui!! Et bien les concerts reprennent le 25 septembre dans l’après-midi avec un événement Place de la Bastille pour Handicap International. Le même soir, nous sommes en concert à l’Avant Scène de Rueil Malmaison. Et puis rendez vous au Batofar le lendemain et le 13 Octobre à la Fnac des Champs Elysées pour un showcase. Tous les concerts sont sur www.myspace.com/musicnamaste et www.facebook.com/musicnamaste. jetez aussi un oeil au blog Bim-bam-boum.fr

En ce début d’année notre objectif est de nourrir et d’accroître le buzz, faire parler de nous aux plus grand nombre, diffuser notre musique quoi!

Nous avons un album en préparation, notre 1er !!!! Il va être magnifique!! Mais quoi qu’il en soit on ne se pressera pas pour le sortir. L’important est d’être au plus proche de ce que l’on ressent musicalement. C’est aussi la première fois que nous créons en groupe.

Z : Un dernier conseil pour les artistes ?

“Patienter…Calmement…prendre le thé…prendre le temps…vivre l’espace d’un instant… s’exorciser du souci qu’est le temps” !!!

Il faut y croire, un point c’est tout! Si tu respires pas pour et par la musique, tu ne pourras pas avancer.