Posts taggés ‘musiciens autoproduits’

Le streaming : quel intérêt pour un artiste autoproduit ?

17 February 2012 19:24

 

                                                                                     

 

Lorsque vous effectuez une sortie sur Zimbalam, vous avez la possibilité de souscrire sans frais supplémentaires à un service de diffusion numérique sur les deux plateformes de streaming légal majeures : Deezer et Spotify. Mais quel peut-être l’intérêt, pour les artistes autoproduits, de rendre disponible en ligne, en intégralité, et “gratuitement” la musique qu’ils cherchent à vendre ? Voici 8 bonnes raisons !

 

1 – Diffuser sa musique sur Deezer et Spotify est aujourd’hui un outil de promotion et de diffusion indispensable.

 

2 – Vous profitez d’un public potentiel de près d’1.5 Millions d’internautes-auditeurs pour vous faire connaître.

 

3 – Vous avez l’opportunité d’être diffusé sur des plateformes dont la fréquentation est en en constante augmentation. Par exemple, grâce aux offres Orange/Deezer et SFR/Spotify, le nombre d’abonnés a plus que doublé dans le courant de l’année 2011, passant de 700 000 abonnés à près d’1.5 M.

 

4 – Grâce à l’intégration récente des deux services à Facebook, la diffusion de votre musique bénéficie d’une dimension sociale et d’une portée virale largement accrue. Par exemple, à chaque fois que l’un de vos titres est écouté sur Spotify par un internaute ayant activé le partage, l’ensemble des contacts qui le suivent en sont informés. De quoi augmenter encore plus votre visibilité sur le plus fréquenté des réseaux sociaux !

 

5 – Grâce à ce service, les internautes qui écoutent de la musique en streaming ont la possibilité de vous découvrir en ligne, ou de vous y retrouver, et peuvent playlister et partager vos morceaux aux côtés de leurs artistes préférés ! Vous pouvez même être écoutés en déplacement, n’importe où, grâce aux applications Smartphone. Les comptes premiums permettent même de télécharger des playlists et de les écouter hors-ligne. Les écoutes sont quand même comptabilisées : on vous écoute en mode hors connexion, et vous touchez des royalties !

 

6 – L’écoute en ligne de votre musique sur Deezer ou Spotify donne aussi la possibilité aux auditeurs qui le souhaitent d’acheter et de télécharger légalement la musique en un clic, afin de l’avoir sur l’ordinateur/téléphone/tablette, et de pouvoir l’écouter hors ligne, ou sur d’autres appareils.

 

7 – La rémunération liée au streaming tend à augmenter largement. En effet, ces revenus varient chaque mois car ils sont basés sur les revenus publicitaires et ceux issus des offres d’abonnement. La rémunération est ensuite redistribuée au prorata du nombre d’écoutes. Or, devant l’augmentation constante du nombre d’utilisateurs de Deezer et Spotify, la rémunération tend donc à augmenter doublement : vers un plus grand nombre d’écoutes d’une part, et vers une plus grande rémunération par écoute d’autre part. La rémunération qui profite le plus de cette augmentation est celle des écoutes payantes grâce aux nombreux abonnés mobiles (SFR/Spotify et Orange/Deezer). En moyenne aujourd’hui, un service de streaming rémunère l’écoute gratuite à hauteur de 0.002€ (soit 0.2 centimes d’euro), et  l’écoute issue d’un abonnement à environ 0.03€ (soit 3 centimes).

 

8 – Les chiffres du Syndicat National de l’Edition Phonographiques confirment par ailleurs cette tendance, puisqu’entre le premier semestre 2010 et le premier semestre 2011, le total des revenus générés par le Streaming (gratuit + abonnements) a augmenté de quasiment 78 %.

 

 

Bons plans pour les musiciens autoproduits!

9 October 2009 19:00

Guide des tremplins 2009L’IRMA, le RIF et Le Centre Musical Fleury Goutte d’Or-Barbara s’associent pour la création du GUIDE DES TREMPLINS!

L’édition 2009 est disponible et sera réactualisée régulièrement.

Retrouvez la liste de tous les tremplins, concours et dispositifs de repérage et d’accompagnement en France, à l’international et sur Internet. Cet annuaire est une mine d’informations pratiques: des contacts des organisateurs jusqu’aux récompenses offertes par chacun. Ce guide contient également de nombreux conseils pratiques pour bien préparer son inscription à un tremplin ou à un concours ainsi que pour optimiser son parcours.

Enfin, ce guide propose une liste des lieux franciliens capables de recevoir et d’aider les groupes et artistes à se faire une idée plus précise de ces modes de repérage et/ou d’accompagnement, et les guider dans leur démarche d’inscription.

Bonne chance à tous !