Posts taggés ‘conseils musiciens’

Le streaming : quel intérêt pour un artiste autoproduit ?

17 February 2012 19:24

 

                                                                                     

 

Lorsque vous effectuez une sortie sur Zimbalam, vous avez la possibilité de souscrire sans frais supplémentaires à un service de diffusion numérique sur les deux plateformes de streaming légal majeures : Deezer et Spotify. Mais quel peut-être l’intérêt, pour les artistes autoproduits, de rendre disponible en ligne, en intégralité, et “gratuitement” la musique qu’ils cherchent à vendre ? Voici 8 bonnes raisons !

 

1 – Diffuser sa musique sur Deezer et Spotify est aujourd’hui un outil de promotion et de diffusion indispensable.

 

2 – Vous profitez d’un public potentiel de près d’1.5 Millions d’internautes-auditeurs pour vous faire connaître.

 

3 – Vous avez l’opportunité d’être diffusé sur des plateformes dont la fréquentation est en en constante augmentation. Par exemple, grâce aux offres Orange/Deezer et SFR/Spotify, le nombre d’abonnés a plus que doublé dans le courant de l’année 2011, passant de 700 000 abonnés à près d’1.5 M.

 

4 – Grâce à l’intégration récente des deux services à Facebook, la diffusion de votre musique bénéficie d’une dimension sociale et d’une portée virale largement accrue. Par exemple, à chaque fois que l’un de vos titres est écouté sur Spotify par un internaute ayant activé le partage, l’ensemble des contacts qui le suivent en sont informés. De quoi augmenter encore plus votre visibilité sur le plus fréquenté des réseaux sociaux !

 

5 – Grâce à ce service, les internautes qui écoutent de la musique en streaming ont la possibilité de vous découvrir en ligne, ou de vous y retrouver, et peuvent playlister et partager vos morceaux aux côtés de leurs artistes préférés ! Vous pouvez même être écoutés en déplacement, n’importe où, grâce aux applications Smartphone. Les comptes premiums permettent même de télécharger des playlists et de les écouter hors-ligne. Les écoutes sont quand même comptabilisées : on vous écoute en mode hors connexion, et vous touchez des royalties !

 

6 – L’écoute en ligne de votre musique sur Deezer ou Spotify donne aussi la possibilité aux auditeurs qui le souhaitent d’acheter et de télécharger légalement la musique en un clic, afin de l’avoir sur l’ordinateur/téléphone/tablette, et de pouvoir l’écouter hors ligne, ou sur d’autres appareils.

 

7 – La rémunération liée au streaming tend à augmenter largement. En effet, ces revenus varient chaque mois car ils sont basés sur les revenus publicitaires et ceux issus des offres d’abonnement. La rémunération est ensuite redistribuée au prorata du nombre d’écoutes. Or, devant l’augmentation constante du nombre d’utilisateurs de Deezer et Spotify, la rémunération tend donc à augmenter doublement : vers un plus grand nombre d’écoutes d’une part, et vers une plus grande rémunération par écoute d’autre part. La rémunération qui profite le plus de cette augmentation est celle des écoutes payantes grâce aux nombreux abonnés mobiles (SFR/Spotify et Orange/Deezer). En moyenne aujourd’hui, un service de streaming rémunère l’écoute gratuite à hauteur de 0.002€ (soit 0.2 centimes d’euro), et  l’écoute issue d’un abonnement à environ 0.03€ (soit 3 centimes).

 

8 – Les chiffres du Syndicat National de l’Edition Phonographiques confirment par ailleurs cette tendance, puisqu’entre le premier semestre 2010 et le premier semestre 2011, le total des revenus générés par le Streaming (gratuit + abonnements) a augmenté de quasiment 78 %.

 

 

Les 5 astuces pour optimiser vos vues sur Youtube

12 August 2011 17:41

En tant que deuxième moteur de recherche au monde, YouTube représente aujourd’hui un media incontournable. C’est pourquoi il est crucial pour les artistes de bien en maîtriser les différents outils afin d’optimiser les chances que les internautes trouvent leur vidéos.

« 50% du travail consiste à faire une bonne vidéo et les autres 50% tiennent à ce que vous faites lorsque vous uploadez la vidéo » expliquait Ryan Nugent lors de la rencontre « YouTube Partners » de juin dernier. Cela signifie que même si vous avez une bonne vidéo, le public a peu de chances de la trouver si vous ne faites pas ce qu’il faut au niveau des metadatas.

Commençons par clarifier quelques termes. Les metadatas ? Il s’agit tout simplement du titre, des différents tags et de la description de votre vidéo. Il est primordial d’utiliser le plus judicieusement possible ces metadatas afin que votre vidéo soit facilement trouvable lors d’une recherche.

Parce que la plateforme YouTube est une entité de Google, elle utilise les mêmes algorithmes que ce-dernier. En conséquence, lorsqu’un internaute lance une recherche par mots-clés sur YouTube, le site identifient toutes les vidéos qui comprennent ces mots-clés dans leurs titres, tags et/ou description avant de ne renvoyer qu’une sélection des résultats les plus pertinents. C’est la raison pour laquelle le choix des mots-clés est une étape extrêmement importante pour augmenter le nombre de vues.

Les 5 des astuces qui vous permettront d’augmenter vos vues sur YouTube.

 

1°) Les Tags.

Pour les artistes, le titre de la video est assez évident. Il s’agit du nom de l’artiste ou du groupe et du titre de la chanson. Mais les tags permettent d’être plus créatifs. YouTube met à votre disposition 120 caractères pour utiliser autant de mots-clés que possible. Et il est important de tous les utiliser. En effet, plus vous utilisez de mots, plus vous avez de chances que l’algorithme retienne votre video lors d’une recherche. Les mots que vous utilisez doivent comporter des termes génériques aussi bien que des mots plus spécifiques. Par exemple, si vous êtes un groupe indie, vous allez utiliser comme mots-clés génériques : « groupe », « indie » et « musique ». Les mots plus spécifiques potentiellement utilisables peuvent renvoyer à un sous-genre indie, i.e. « électro » si vous êtes un groupe indie-électro, ou renvoyer à des instruments : « guitares », « synthés ». C’est également une bonne idée de mettre en tant que premiers mots-clés, ceux figurant dans le titre de la vidéo (et dans le même ordre pour optimiser la remontée de la vidéo dans les résultats de recherche).

2°) Description et vignettes.

Faire en sorte d’être choisi par l’algorithme de YouTube est une chose mais encore faut-il ensuite que les internautes cliquent sur votre video. Quand les résultats de la recherche s’affichent sur la page YouTube, seules la vignette-image de la vidéo et les deux premières phrases de la description apparaissent. Donc avoir une bonne phrase d’ouverture et une image clairement identifiable et accrocheuse est un « must » pour encourager les internautes à visionner votre vidéo. Vous vous souvenez de tous vos mots-clés présents en tags ? Ils devraient tous apparaître dans votre description également. Ryan Nugent parle aussi d’une ou deux phrases contenant les mots-clés pertinents pour décrire qui vous êtes à mettre dans les descriptions de toutes vos vidéos augmentant ainsi les chances que plusieurs voire toutes vos vidéos apparaissent dans les résultats de la recherche. Dans le reste de la description, il est judicieux de mettre des liens vers vos pages de réseaux sociaux et sites où l’on peut acheter votre musique puisque les liens cliqués par les internautes eux-mêmes montrent leur intérêt et les rend susceptible d’acheter votre musique.

 

3°) Annotations.

Il est important que les vidéos aient un aspect incitatif. En effet, il est prouvé que l’internaute est bien plus enclin à laisser des commentaires, à privilégier le visionnement d’une vidéo sur une chaîne YouTube voire à y souscrire lorsqu’on le lui propose. Les annotations ont justement pour but d’inciter l’internaute à ce genre d’actions.  Il s’agit des petites fenêtres qui apparaissent dans la vidéo, encourageant les internautes à laisser des commentaires, privilégier ou souscrire à une chaîne YouTube. Toutes ces actions contribuent à faire remonter votre video dans la classement établi par l’algorithme, conduisant in fine à augmenter votre nombre de vues. Attention à ne pas trop en mettre cependant car cela risque de devenir trop intrusif pour l’internaute qui cherche à regarder sa vidéo. Mettez-les en priorité à la fin de la vidéo au moment du fondu en noir. Les internautes ont plus de chances d’être réceptifs car ce sont les dernières choses qu’ils verront et ils ne seront pas distraits par la vidéo en train de jouer en fond.

4°) La réponse video

Vous avez maintenant une vidéo qui attire beaucoup de vues. Bonne nouvelle, mais en conséquence vos autres videos sont délaissées bien qu’elles soient d’une qualité équivalente. Une solution pour remonter le nombre de vues de ces-dernières au niveau de la vidéo qui marche le mieux est de poster celles-ci en tant que commentaire de la vidéo principale. Grâce à vos annotations vous avez beaucoup de gens qui ont souscrit à votre chaîne YouTube et qui verront donc vos autres vidéos postées en commentaires lorsqu’ils visiteront la page votre chaîne.

 

5°) Suggestion de mots-clés.

Si vous vous sentez un peu bloqués et que vous ne parvenez pas à vous décider sur les meilleurs mots-clés à choisir, pas de panique ! YouTube met à votre disposition un outil vous suggérant des mots-clés. Cet outil fonde ses suggestions sur une grande quantité de données concernant les mots-clés les plus utilisés et susceptibles de faire remonter le nombre de vues de votre vidéo. Attention cependant à ne pas utiliser des mots très populaires mais qui n’ont pas de rapport avec votre video. Par exemple, si vous utilisez « Micheal Jackson » et que votre video n’a rien à voir avec cet artiste, YouTube le détectera (l’algorithme est redoutable !) et cela ne vous aura aidé en rien. Enfin, n’oubliez pas de mettre à jour vos metadatas. En effet, vos mots-clés peuvent (et même doivent) ne pas rester  les mêmes indéfiniment. Vous pouvez suivre les tendances concernant les mots-clés les plus efficaces et vous y adapter.

 

Vous avez la possiblité de suivre les performances de votre contenu YouTube grâce à l’outil Insights. Ce-dernier utilise toutes sortes de données analytiques comme des statistiques démographiques des internautes qui ont visionné votre video ou encore des renseignements sur la partie de la video qu’ils ont appréciée. C’est toujours utile de connaître votre public.

 

Voilà, vous disposez désormais de cinq astuces pour augmenter le nombre de vues de vos vidéos. A vous d’en faire bon usage. Nous serions ravis de savoir comment vous vous en sortez sur YouTube alors n’hésitez pas à laisser des commentaires.

 

 

Par Jess Boyer ( Social Media Team @ Believe Digital UK & Zimbalam UK)

SFR Jeunes Talents vous offre la possibilité de jouer à Rock en Seine !

6 April 2011 17:17


SFR Jeunes Talents s’associe au dispositif défricheur de groupes « Avant Seine » soutenu par la Région Île-de-France et vous propose ce concours qui vous permettra peut-être de vous produire sur l’une des scènes officielles de ce prestigieux festival.

Ainsi, 6 groupes auront la chance de jouer devant plus de 5000 personnes, comme l’ont fait les Twin Twin, I am un chien et les Quadricolor l’année dernière !

Inscrivez-vous jusqu’au lundi 9 mai 14h sur SFR Jeunes Talents

Page Fan Facebook : Les nouvelles fonctionnalités

9 March 2011 14:27

Facebook a récemment présenté ses nouvelles Pages Fan, une nouvelle présentation et de nouvelles fonctionnalités qui  vont faciliter l’animation de votre communauté.

1.    Un nouveau design plus proche des nouveaux profils avec entre autres :

  • 5 photos en haut qui apparaissent aléatoirement. Il n’est donc pas possible de créer une bannière.
  • Sur les onglets, à part le fait qu’ils ne soient plus à la même place, ils sont maintenant à gauche sous la photo, rien ne change. Votre Player Zimbalam sera toujours disponible et vous pourrez toujours en faire la page d’accueil de votre Page.

2.    Les fonctionnalités de la Page Fan se rapprochent de celles du profil. Par exemple, vous pouvez aimer et commenter d’autres pages, non pas de votre profil personnel mais en tant que Page Fan. Cela vous permettra d’être plus actif en tant qu’artiste, de bénéficier d’une plus grande visibilité et donc de récupérer des fans. Pour utiliser ces fonctionnalités, il suffit juste de vous rendre sur votre Page Fan et de cliquer en haut à droite sur « Utiliser Facebook en tant que page ».

3.    Jusqu’ici vous ne receviez aucune notification sur l’activité de votre Page à part les récapitulatifs hebdomadaires. Maintenant en utilisant Facebook en tant que Page, vous verrez, à l’endroit des notifications habituelles, celles relatives à votre Page Fan. Ainsi, vous pouvez suivre entièrement l’évolution et l’activité de votre Page en temps réel : les personnes ayant récemment « aimé », commenté, posté etc…

4.    En plus de suivre l’activité de votre Page, lorsque vous cliquerez sur le nombre de fans, ceux-ci s’afficheront par ordre chronologique. C’est-à-dire que le premier fan de la liste sera le dernier à avoir liké votre Page. Cette nouveauté vous permettra une plus grande interaction avec vos fans, par exemple les remercier lorsqu’ils « aiment » votre Page, féliciter votre millième fan en lui offrant un titre, une place de concert…

5.    Enfin, Facebook affiche dorénavant en premier sur votre mur les posts les plus pertinents et non plus par ordre chronologique. Si cela peut faire peur au premier abord, c’est plutôt une fonctionnalité intéressante car le premier post sera souvent votre dernier statut et non celui d’un fan qui ne sera pas toujours pertinent. Cependant, grâce à l’admin view, en tant qu’administrateur vous aurez accès à vos posts dans l’ordre chronologique et pourrez ainsi suivre les derniers commentaires postés par vos fans.